Google+

La Manif Pour Tous porte bien son nom, et ne lâche rien ni personne.

Publié le 14 mai 2013 par Louis Marie

Les initiateurs du collectif se sont retrouvés mardi 14 au matin pour une conférence de presse commune au Champ de Mars, en vue de la méga-manif du 26 mai.

conference-de-presse-14-05

Pour en finir avec les rumeurs de division colportées par ceux qui aimeraient voir le mouvement s’essouffler, les grandes figures à l’origine de La Manif Pour Tous s’étaient donné rendez-vous devant le mur de la paix (Paris 7è) pour une conférence de presse, à 10h du matin ce mardi.

C’est d’abord Frigide Barjot qui a redit la détermination des opposants à combattre jusqu’au bout la dénaturation du mariage, et le changement des règles de l’adoption, qui nécessiterait d’instaurer une procréation artificielle de convenance. Elle s’est à nouveau élevée contre cette destruction du pacte républicain, dont elle rappelle que le mariage civil est la clé de voûte depuis la loi du 12 brumaire, an II du calendrier révolutionnaire. Elle a réitéré son appel à un référendum, pour redonner la parole au peuple français, dont une large majorité est opposé à la loi telle qu’elle a été votée.

Ludovine de La Rochère, présidente de l’association La Manif Pour Tous, est venue joindre sa voix à celle de Frigide Barjot sur ces sujets, mais aussi pour annoncer une mobilisation massive le 26 mai. Selon les informations du collectif, « le nombre de rames de TGV réservées pour le 26 mai est déjà supérieur à celui du 24 mars, qui avait déjà dépassé celui du 13 janvier ».

Etaient aussi présents les représentants de l’aile gauche du collectif, tels que Laurence Tcheng, Lionel Lumbroso ou encore Ilan Simon. Et bien sûr plusieurs représentants de l’association gay Homovox, particulièrement remontée contre le projet de loi Taubira et la confiscation du débat par la minorité agissante LGBT. Enfin, des dirigeants d’associations familiales ont également pris la parole.

Alors que le Conseil Constitutionnel devrait rendre jeudi 16 mai sa décision suite aux recours de 60 députés et 60 sénateurs, le mouvement a donné une image unie et plus déterminée que jamais dans son opposition à la loi « mariage pour tous ». Avec toujours le même slogan en forme d’avertissement : « On ne lâchera rien, jamais ! »

email

4 Commentaires pour cet article

  1. Brillet Says:

    Bravo pour votre UNITÉ ! L’union fait la force ! « Qui n’assemble pas disperse ».

  2. Denis Says:

    Merci et bravo de continuer…

  3. Antoine de Berranger Says:

    Triste jour pour notre démocratie,
    Un mot, un seul, ignoble!
    Notre civilisation a donc perdu la tête pour légaliser ainsi le transfert de l’état de l’enfant.
    personne, il devient donc objet,
    Objet victime de désirs d’adultes, qui pour assouvir ce leurre que serait une filiation fictive établie
    Pour deux personnes du même sexe, s’apprête à priver l’un des plus faibles, de son droit élémentaire d’avoir et d’être élevé par un papa et une maman.
    sans relâche, nous avons donc à œuvrer pour rétablir une civilisation rendant sa place à chacun.
    Désormais, au delà de nos actions futures d’information et de formation,
    à nous de s’engager, s’organiser, et réserver nos votes lors des prochains scrutins,
    Au cas par cas, à ceux qui partagent une vision sociétale juste, pour tous.

  4. valou19 Says:

    Comme de nombreuses personnes, les 13 janvier, 24 mars, 05 mai et bientôt 26 mai 2013 ont été pour moi l’occasion de manifester pour la première fois de ma vie …
    Née il y a tout juste 50 ans, de parents justement très « en avance  » pour leur temps :  » pas de mariage religieux, pas de baptême pour les enfants, divorce en 1969 … », je peux aujourd’hui affirmer sans pour autant donner plus de détails sur cette enfance pour le moins aytpique, que chacun d’entre nous a non seulement le droit, mais l’évidence de pouvoir grandir dans un schéma masculin féminin équilibré
    20 ans, c’est le temps qu’il m’a fallu pour construire ma propre famille . Nous avons élevé 5 enfants : mon aîné ( abandonné par son père à la naissance), ma nièce victime de maltraitance de la part de sa mère , mère célibataire ( souvenez vous divorce en 1969 ), et 3 derniers

    Sans entrer dans le domaine des sciences humaines , il est sans conteste possible observable que les plus équilibrés de ces enfants sont justement les 3 derniers ( et oui élevés selon le schéma rétrograde bourgeois …)

    Et justement parce que notre société est suffisamment déstructurée et mon métier me le démontre chaque jour, je pense qu’il est prétentieux, irresponsable et inhumain de prétendre faire de nouveaux essais sans un minimum de précaution

    personnellement agnostique, je remercie du plus profond de mon coeur et de mon être la communauté chrétienne de m’avoir permis de m’exprimer et de me permettre aujourd’hui cette « résilience » ( d’ailleurs que pense Boris Cirulnik de ce sujet ? )

    Encore merci et bravo pour votre courage qui nous donne tant de force ( sans parler bien sur de l’omerta médiatico-politique )

    Si je peux me permettre un petit conseil juridique : pour notre part nous avons deposé chez notre notaire un testament désignant un tuteur pour nos enfants mineurs au cas où nous devions disparaître
    Le but non dissimulé étant vous l’aurez compris d’éviter dans un premier temps de séparer la fratrie et dans un second d’éviter tout zèle d’un juge pour enfants …

Ecrire un commentaire

Votre pub ici

Photos via notre Flickr

Voir toutes les photos

Votre pub ici

Votre actu

Proposez une information !